Exprime toi !

Parlons de tout
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'alcool

Aller en bas 
AuteurMessage
biche3004

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 49
Localisation : cotes d'armor
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: L'alcool   Sam 20 Jan 2007 - 14:46

J'ai un ami alcoolique, et je sais que c'est un problème assez difficile de résoudre, et dans lequel on peut tomber très facilement.
C'est facile de prendre un verrre, pour soi-disant se remonter le moral, ou pour faire la fete, mais à force on risque de s'y habitué, et de rentrer dans ce cercle infernale qui est l'alcoolisme.
Et malheureusement on n'en sort pas comme on y rentre.
L'alccol est destructeur, il détruit plusieurs vie, déjà de la personne elle meme, mais aussi celle de sa famille, de son entourage, on n'a plus de vie sociale, et se renferme de plus en plus, en buvant de plus en plus.
J'ai écrit une lettre très dure à mon ami, et il m'en a remercié, il dit qu'il ne sait pas si ça va l'aider, mais au moins ça le fait réfléchir.

Je ne dis pas que je n'ai jamais bu, j'ai eu ma période ou je prenais un verre , enfin plusieurs, parce que j'allais mal. Mais tout ça c'est fini.
Meme si je rechigne pas dessus en soirée. Mais ce n'est plus du tout pareil, ce n'est qu'occasionnel, et jamais à en etre malade.

Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sabine
Admin
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 41
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: L'alcool   Sam 20 Jan 2007 - 16:15

Je connais la difficulté de vivre avec l alcool alors je l evite
Ma maman nous a elevé seule ma soeur et moi.
Elle avait de grave problemes psychiques et pour diminuer les hallucinations qu elle voyait et les voix qu elle entendait elle prenait beaucoup de médocs mais ca la mettait HS, alors elle a decidé de les arreter pour etre assez alerte pour elevé seule 2 enfants donc l ainée etait epileptique.
Pour palier a l arret des medocs elle boit, un verre puis une bouteille puis tout.
Tout ce qui lui passe par la main; son parfum, l eau de cologne etc.......
J ai toujours connu ma maman comme cela.
Elle se levait le matin et commencait a boire, ne mangait pas , vomissait tout le temps mais recommencait qd meme
L alcool la rendait agressive alors ca se passait mal entre elle et moi ( malgré que je n en soit pas fiere), je lui rendais ses attaques et souvent avec beaucoup plus de violence.
Etant enfant j avais les responsabilités de la maison et de ses achats d alcool qu elle ne pouvait plus faire vu qu elle ne sortait plus de la maison.
J avais peur d elle et je la detestait mais surtout j avais honte
personne ne savait ce qui se passait a la maison et a vrai dire ca m arrangait
Tout s est degradé a mon adolescence on arrivait de moins en moins a cacher ma mere et les gens comprennaient qu elle buvait
Un soir elle avait tapé ma soeur ainée et je suis arrivé a ce moment la (j avais 13 ans) et je l ai etranglé heuresement ma soeur m a dit stop et j ai stopper net
c est a partir de ce soir la que j ai compris qu il fallait m eloigné de ma mere

L alcool a detruite mon enfance et une période de la vie de ma maman
maintenant j ai 30 ans elle a arreté de boire depuis 2 ans et je suis tres fiere d elle car je sais que c est un dur combat contre elle meme.

je conclurais juste par une derniere phrase

L alcool detruit tout sur son passage mais l amour remet tout en place

MAMAN JE T AIME

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
novusman

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 54
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: L'alcool   Sam 20 Jan 2007 - 21:27

Toute sorte d'addiction est destructeur, c'est vrai que l'alcool est un veritable fleau. J'ai souvent vu ses degats sur la vie des gens. Je dis chapeau a ceux qui arrive a s'en sortir et reprenne le dessus. Moi je peux plus parler de la drogue, chose que je cotoie depuis l'age de 15ans, j'en ai vu des vie detruites. et failli détruire la mienne.
A mulhouse j'ai vecue avec une junkie du medoc et de l'opium, ma copine se detruisai sous mes yeux. Un soir, un délire de trops, j'ai peté un cable, mis tout le matos aux chiottes, enguellé ma copine pendant plusieurs heures et me suis barrée. Je n'ai jamais repris de nouvelles et plusieurs mois apres je l'ai rencontré par hasard, elle etait fiancé et avait decroché, mon petage de plomb lui a fait prendre consience qu'elle allais trops loin et elle a etait le soir meme a l'hopital pour se faire aider.
Tout est bon mais jusqu'a l'éccés, cotoyer quelqu'un qui se détruit et qui n'enttends et ne vois rien c'est pas évident. On peux tres vite plonger sans s'en rendre compte et quand on s'en rends compte c'est souvent a cause d'une grande claque qui recale la réalité ou il est trops tard.
A partir du moment que l'on veux echapper a la réalité pour n'importe qu'elle raison et par n'importe quel moyen attention a l'addiction qui n'est pas loin, il faut tres vite se remettre en question et surtout ne pas hésiter a demander de l'aide, une oreille...etc
J'ai une periode ou je fummé le bedot du matin au soir et ne me rendais plus compte de grands chose. Un jour je me suis reardé et me suis posé ce choix "je continue et je détruit ma vie a coup sur ou alors je gere ma vie" Heureusement que j'ai le temprerament positif et que je me remets souvent en question, cela m'a évité de tomber dans certains pieges.
Nous ne somme la que temporairement, il est dommage de gacher ce temps a se cacher, ne rien voir et s'enfermer par n'importe quel moyen addictif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biche3004

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 49
Localisation : cotes d'armor
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: L'alcool   Dim 21 Jan 2007 - 0:45

Eh ben, voici 2 témoignages très lourds et très touchant. Je suis désolée si j'ai réveillé en vous de mauvais souvenirs, ce n'était pas mon but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
novusman

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 54
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: L'alcool   Dim 21 Jan 2007 - 18:37

Personnelemnt se ne sont pas de mauvais souvenirs, c'est simplement le passé. Concernant binette d'apres le peu que je la connais je peux dire que malgrés et a cause de se lourd passé le résultat présent est pas mal. Je comprends mieux son inquietude vis a vis du jugement de ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hastaluego642975

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 58
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: L'alcool   Dim 21 Jan 2007 - 19:16


Je n'ai jamais connu personne en état de dépendance, donc je ne peux pas apporter de témoignage, juste dire que vous avez eu tous beaucoup de courage.
Il faut vraiment aimer très fort l'autre pour réagir comme vous l'avez fait !!!!!
BRAVOOOOOOOO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sisterdu22

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 53
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: L'alcool   Dim 21 Jan 2007 - 20:06

Moi aussi j'ai connu un ami qui était dans l'alcool, lorsque je vivais dans le sud , je ne le jugeais, mais je l'écoutais surtout parlé. Il n'était pas du violent, comme on peut l'entendre de certaines personnes alcooliques.
Mais il a dit qu'il ne voulais pas s'en sortir, car il n'avait plus rien à faire dans cette vie, il avait perdu son père, sa mère, ses 2 frères et sa soeur, donc il n'avait plus rien à faire danc cette vie.
Je ne le vois plus, depuis que j 'ai déménagé, et je n'ai donc aucune nouvelle de lui. Et j'espère qu'il a trouvé une femme à aimer, et qu'il a réussi à s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacassepied321

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: L'alcool   Dim 21 Jan 2007 - 20:17

je n'ai jamais connu moi non plus ce genre de probleme , mais un alcoolique ou un drogué ne se definisent t'il pas a partir du moment ou les prise sont regulierement je ne veux pas dire se defoncer a l'alcool ou a la drogue lors d'une soiree occasionnelle , mais a partir du moment ou celui ci se saoule ou se drogue tout les week end , peut on dire de lui que c'est un alccoolique ou un drogué???
effectivement chacun fait ce qu'il veut de sa vie ,mais pour moi il faut qu'il fasse attention au gens qui l'entoure , femme , enfants .... ses proche quoi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
novusman

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 54
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: L'alcool   Dim 21 Jan 2007 - 23:02

oui tout a fait, ou est vraimment la limite de la dependance, pour moi elle est a partir du moment ou tu peux plus t'en passer, que cela deviens vitale pour se entir bien, et il faut toujours faire attention a ses proches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biche3004

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 49
Localisation : cotes d'armor
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: L'alcool   Dim 21 Jan 2007 - 23:03

C'est bien de ne pas connaitre se problème et de ne pas avoir des personnes dépendantes dans son entourage.

Citation :
Il faut vraiment aimer très fort l'autre pour réagir comme vous l'avez fait !!!!!

Je ne pense pas qu'il s'agisse que d'amour, enfin dans le cas de Sabine oui, mais dans le cas de novusman, c'est peut etre tout simplement un ras le bol, en plus de son amour pour elle.

Mais parfois, tu sais, la personne ne nous laisse pas trop le choix non plus, je pense que Sabine ne pouvait pas réagir autrement surtout qu'en plus ce n'était qu'une enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sabine
Admin
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 41
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: L'alcool   Dim 21 Jan 2007 - 23:44

Je ne trouve pas que j ai eu personnellement du courage.
ma mere elle oui, elle en a depuis 2 ans
etoile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biche3004

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 49
Localisation : cotes d'armor
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: L'alcool   Dim 21 Jan 2007 - 23:58

Moi je te trouve courageuse, déjà d'avoir pardonné à ta mère et de ne pas l'avoir renier et de continuer à l'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sabine
Admin
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 41
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: L'alcool   Lun 22 Jan 2007 - 0:15

J ai mis du temps a pardonner et je l es fait grave a mes filles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
biche3004

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 49
Localisation : cotes d'armor
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: L'alcool   Lun 22 Jan 2007 - 0:19

Vaut mieux pardonne tard que jamais, car vivre avec la rancune n'amène rien de bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacassepied321

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: L'alcool   Lun 22 Jan 2007 - 11:57

c'est clair , je pense que la rancune ampeche d'avancer dans la vie elle nous bloque a des passages de vie que l'on voudrais oublier et tant que la rancune est presente elle nous ramene sans cesse a ces passage de vie .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
novusman

avatar

Nombre de messages : 382
Age : 54
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: L'alcool   Lun 22 Jan 2007 - 12:07

Que de vérités qui se dégage de tout ces écrits. Personnelement et comme le dis sabine mon choix de quitter cette vie à Mulhouse etait plus motivé par le fait que cela ne me convenais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'alcool   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'alcool
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alcool et lait
» Technique de dépotage à l'alcool : Facile, rapide et efficace
» LE SPORT ET L'ALCOOL:
» Ado et alcool
» Idée pour un genre de sangria sans alcool

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exprime toi ! :: Coups de gueule et grosse colère-
Sauter vers: